Contact Coordonnées
Tweeter

Handicap

alt : Noomiz


à mon ami myopathe Willy

Il aurait pu être mon fils, il l'est dans mon coeur avec tout la tendresse que j'ai pour lui et sa famille.
Son combat est admirable, l'énergie qu'il fédère autour de lui est magique, c'est sûrement cela l'amour.
Ce texte a fait l'objet d'une chanson enregistrée sur un CD au profit du téléthon en 2006.



Handicap

Paroles et musique : Michel BONNARGENT d'après un texte de Willy BESARD

Bien vite remarquant,
Que t’étais différent,
Différent des enfants,
Et moins des vieilles gens,
T’étais toujours assis,
Tu parlais à tes pieds,
Pour bouger tes genoux.
C’est toi l’handicapé.
Etoil’ jaune à porter,
Lourde comme un fardeau,
Tatouage gravé,
A porter sur ta peau.

Prisonnier de ce corps qui ne te répond pas,
Prisonnier de ce corps qui ne te convient pas,
Tu voudrais bien bouger, tu voudrais remuer,
Et tu voudrais bien sentir vibrer sous tes pieds.
Mais avec lui tu te dois de cohabiter,
Et c’est ce corps meurtri que tu dois habiter

Génétique héritage,
Au parfum d’amertume,
Tu n’as pas eu le choix,
Tu t’en accoutumes,
Passer les moqueries,
Et les sous entendus,
Je sais que tu t’en fous,
Que tu es bien vivant.
Touché physiquement,
Mais pas moralement,
Tu rêves de t’échapper,
Sortir de ce tourment.

Prisonnier de ce corps qui ne te répond pas,
Prisonnier de ce corps qui ne te convient pas,
Tu voudrais bien bouger, tu voudrais remuer,
Et tu voudrais bien sentir vibrer sous tes pieds.
Mais avec lui tu te dois de cohabiter,
Et c’est ce corps meurtri que tu dois habiter

Parlez pas d’liberté,
Et pas d’égalité,
Ni mêm’ fraternité,
C’est comm’ça qu’il est né,
Arrivé innocent,
Mais déjà titubant,
Et qu’on montrait du doigt,
Avec pitié parfois.
Compter sur ses parents,
Ses amis, les enfants,
Pas sur nos gouvernants,
Qui mentent tout le temps,

Prisonnier de ce corps qui ne te répond pas,
Prisonnier de ce corps qui ne te convient pas,
Tu voudrais bien bouger, tu voudrais remuer,
Et tu voudrais bien sentir vibrer sous tes pieds.
Mais avec lui tu te dois de cohabiter,
Et c’est ce corps meurtri que tu dois habiter.
Chanson déclarée à la SACEM en 2006

vos commentaires


Fatal error: Uncaught Error: Call to undefined function mysql_connect() in /homepages/35/d415908534/htdocs/assets/proplugins/feedback/proplugin/mysql.php:43 Stack trace: #0 /homepages/35/d415908534/htdocs/assets/proplugins/feedback/proplugin/connect.php(50): dbmsPRO->dbmsPRO('db415910247.db....', 'dbo415910247', 'faucon37', 'db415910247') #1 /homepages/35/d415908534/htdocs/assets/proplugins/feedback/include/init.php(26): require('/homepages/35/d...') #2 /homepages/35/d415908534/htdocs/mes-chansons_suite/handicap/index.php(102): require('/homepages/35/d...') #3 {main} thrown in /homepages/35/d415908534/htdocs/assets/proplugins/feedback/proplugin/mysql.php on line 43